Vos commentaires et appuis (suite)

30 mai

Nous avons tous marre, de plus en plus, des listes d'attente interminables pour tout sort de soins, qui ne trouvent pas une justification pertinente dans une société qui se prétend d'être un exemple de démocratie.

Le classe politique recommence à se faire entendre, et on sait que ce n'est pas un bon signe. Les vrais problèmes seront laissée de côté encore, comme les Libéraux l'ont fait, ainsi que le PQ...

Désolé de vivre une telle expérience, qu'on ne croyait pas possible chez nous (arrivés au pays il y a plus que 25 ans).

RADU STOICESCU

 

Bravo pour cet excellent document que le gouvernement Legault devrait adopter et mettre en place dès maintenant comme son Programme d’orientations, tout en le confiant à de nouvelles personnes d’expérience et visionnaires. Il ne suffit pas de simplement changer de nom des infrastructures, il faut revoir l’ensemble de l’oeuvre et les modèles nouveaux de milieux d’hébergement lorsque le maintien à domicile n’est plus possible. Et de grâce, pas de nouvelles consultations; les constats sont clairs et les pistes de changement tracées . Ne manque qu’une volonté politique !

Michel Loyer

 

Ils viennent de prouver que chaque fois que un gouvernement change ils modifient les règlements.  Nous devrions avoir un comité et non un gouvernement qui change tout à chaque election

Denise allard

 

Ma grand-mère, morte à 106 ans, a vécu à la maison jusqu’à un âge très avancé, bénéficiant de visites d’entraide de la famille et du voisinage.

La sécurité est une bonne raison de vouloir vieillir chez soi, mais avant tout c’est parce qu’on est SOI chez soi. Authentique, entier, dans le prolongement naturel de sa trame de vie.

Malheureusement, c’est le déracinement qui est devenu la norme au cours des années, avec son corollaire, l’érosion de soi.

La concentration en milieux de vie artificiels a créé des situations à risque, sans apporter de réels gains pour les personnes vieillissantes, ou même pour l’état et les contribuables .

Certes, des situations particulières requièrent des milieux de vie adaptés. Mais vieillir chez soi est possible et souhaitable.

Les propositions de Mmes Gervais et Désilets tracent la route du bon sens. Souhaitons que nos dirigeants aient la sagesse de s’en inspirer.

Richard Carpentier

 

Oui, oui, oui vieillir chez moi!!! Et il ne faudrait surtout pas que ce programme s' installe après une commission d'enquête de deux ans , suivie de recommandations deux ans plus tard, suivi de la mise en place d'un comité de planification.......Il me semble tellement que c'est évident! Que chaque politicien se pose la question pour lui-même et la décision devrait être prise rapidement. Il y aura gain pour les humains et pour le budget..

C'est urgent!!!

Francine Désilets

 

Je souhaite de tout cœur pouvoir aider mes parents à demeurer chez eux, près de chez moi. Pour ce faire, je demande au gouvernement de changer son paradigme et favoriser le maintien à domicile des personnes âgées plutôt que leur institutionnalisation.

Marie-Claude Latourelle

 

Quelle belle initiative , je suis tout à fait d'accord , je vous appuie à 100% . Depuis le temps que la ministre Blais connait le problème existant  dans les CHSLD et que depuis elle n'a rien fait , le temps ne serait-il pas venu de changer de ministre des aînés et de mettre une personne plus jeune et plus active , qui s'aura reconnaître nos besoins , pas juste du bla bla bla dans les airs .

monique béland

 

Bravo pour cette mobilisation !

J'aime bien l'idée de la construction des maisons intergénérationnelles. L'idée n'est pas neuve, mais la pratique un peu oubliée.

La famille peut cohabiter ensemble en respectant l'intimité de chaque génération.

L'entre-aide, la sécurité assurées.

Liba Masna

 

Il faut que les enfants de ces personnes puissent s'impliquer dans le maintien des personnes âgées chez eux. Il doivent donner de leur temps.

Sylvie

 

Entièrement en accord avec cette pétition.

Andrée Rodrigue

 

Monique  David

 

Je suis tout à fait d’accord de vieillir dans ma maison.

Si je suis malade, on me donnera les soins appropriés dans ma maison.

Je serai avec les miens, c’est ce que je désire!

Pas comme dans les CHSLD ou les malades de la COVID 19  sont morts seuls, sans leurs familles.

C’est inhumain!

Gabrielle Roy-Lauzon

 

Quel texte rafraîchissant et pertinent. Mon épouse et moi, tous les deux agés de 82 ans avons encore la santé et les moyens de demeurer dans un logement ou nous sommes en complète autonomie. Nous espérons que notre situation priviligiée nous permette de continuer notre mode de vie encore quelques années. Le Gouvernement Legault doit profiter de l'expérience acquise suite à la pandémie pour donner des orientations claires et précises en ce qui concerne la vie des personnes agées. J'ai présidé le ca centre de santé de Sept-Îles avant les réformes et je peux attester que la gestion était beaucoup plus présente et efficace.

J'ai de la difficulté à m'expliquer que le régiment de gestionnaires supposément chevronnés du Ministère n'aie pas vu venir la pandémie, surtout dans les chsld.

Espérons des jours meilleurs.

Charles Langlois

 

Totalement d'accord avec ces propositions Mesdames. Vieillir ne me dérange pas mais je ne veux pas que l'on m'infantilise.

Jocelyne Héroux

 

Pleinement d'accord!

Dominic Marcotte

 

Je suis parfaitement d'accord avec un soutient , des soins a domiciles   puisque la stimulation sociale est plus  facile lorsque nous sommes dans notre milieu naturel .

Hélène Archambault

 

Je suis pleinement d’accord avec vous et merci chères dames pour votre implication! 

Je nous souhaite santé et longue vie dans un milieu sain et heureux!

Marielle

 

Superbe initiative...Bravo à vous deux!

Je me suis permise de vous reconduire cet article....juste au cas, où notre réalité ne nous offre « pas suffisamment de raisons » d’adhérer à cette pétition, cet article déploie une panoplie d’angles de réflexion ...À lire et à Relire....

https://www.lapresse.ca/covid-19/202004/18/01-5269911-vive-les-vieux.php

Danielle Coté

 

Je souscris pleinement aux recommandations contenues dans cette pétition. Vivement que le gouvernement profite de la crise actuelle pour mettre en place une une structure de maintien des personnes vieillissantes à domicile le plus longtemps possible! Pour tous les motifs incontournables énoncés par les commanditaires de la présente pétition. Sans ce virage, le vieillissement accéléré de notre société, avec l’arrivée de la cohorte des « baby boomers » à l’âge de la perte progressive de leur autonomie et de leurs besoins croissants en soins de santé, l’hécatombe que nous vivons présentement ne fera que s’accélérer.

J’ajouterais qu’il est plus que temps d’assouplir les règles et la législation entourant l’aide médicale à mourir!

Andrée Delisle

29 mai

Solidaire avec cette pétition

Marthe Lemery

 

Quelle belle initiative envers nous qui voulons profiter d’être dans nos maisons entouré de nos enfants en santé.

Josselyne

 

C’est un plaisir d’appuyer ce beau mouvement envers nous qui voulons rester chez nous en santé surtout mentale.

Raymond

 

Félicitations pour votre belle initiative. 

Nous sommes tout à fait d’accord avec vos demandes et nous les appuyons. 

Comme la plupart des gens, nous apprécions notre résidence et nous espérons  pouvoir  y demeurer le plus longtemps possible avec une aide et des services adaptés à nos besoins.

Nous aurions ainsi le bonheur de vieillir sereinement dans un environnement personnalisé et agréable.

Hélène Durand et Michel Luneau

 

Nous sommes en accord avec les propos énoncés. Nous avons 75 ans et nous voulons demeurer le plus longtemps possible à notre domicile.

Pour l'instant nous n'avons pas besoin d'aide extérieure mais il peut venir un moment où un support nous permettrait de restez et vieillir chez-soi.

Par exemple si c'était nécessaire, un collier qui permet de contacter des secours en cas d'urgence. Nous avons une amie qui en a besoin, elle a décliné après un an parce que trop dispendieux pour elle.

Si nous devenions proche-aidant nous aurions besoin d'un répit de temps à autre. Les consultations à distance sont très appréciés, nous venons de le vivre ce mois-ci, c'est bien fonctionnel avec notre médecin. Mais ce ne sont pas tous les médecins, certains pourraient bénéficier d'une formation pour se familiariser.

Diane et Pierre St-Gemain

 

Bravo pour cette initiative.  Il n'y aura jamais trop de signatures pour espérer la réalisation d'un tel projet.  Merci d'avoir lancé ce vibrant cri du cœur.

Denise Bilodeau

 

Tout à fait d’accord pour le maintien à domicile des personnes âgées aussi longtemps que leur santé le permet. Un peu d’aide pour l’entretien ménager et les repas est suffisant dans la majorité des cas. Surtout éviter de nous infantiliser comme si l’âge altérait d’office tout discernement.

Claude Larouche

 

Très bonne initiative, de tout coeur avec cette démarche,les personnes âgées méritent de pouvoir demeurer à la maison selon leur choix.

Diane Auger

 

Je suis très heureuse de prendre connaissance de votre démarche Mesdames. J’appuie à 100% ce que je viens de lire. Merci beaucoup.

J’habite depuis 7 ans une résidence pour personnes âgées. Présentement, je suis chez notre fille qui habite à Longueuil afin de me désécoeurer  du confinement déshumainisant que nous faisaient vivre la RPA. 

 Depuis 9 mois mon mari est rendu au CHSLD et je ne puis aller le voir.

Je suis bien triste  de réaliser comment ce que je vis n’a rien à voir et ressembler à ce que j’ai toujours rêvé de ma vieillesse.

 En prenant connaissance de votre projet, ça me fait plaisir et ça me donne espoir que ce que vous défendez puisse permettre à ceux qui nous suivent   de voir plus positivement cette étape tellement importante pour ceux qui sont rendus là et tellement enrichissant pour  la communauté.

C’est pas ça la Vie, ramasser toutes les personnes âgées dans un édifice .. .........non non non.   Mas tablette manque de jus.

Monique Pinard

 

J'ai vécu deux expériences très positives. La première fut en 1996 alors que ma Sœur Cadette a vécu ses derniers moments de vie à domicile et qu'elle a bénéficié de soins à domicile.

La deuxième expérience fut en 2010 alors que cette fois-ci, ce fut mon épouse qui recevait  les soins à domicile et rendait l'âme chez nous. 

Ces deux expériences furent très gratifiantes . 

Être soigné chez soi est plus humanitaire et nous permet de vivre propres moments de souffrance plus dignement.

Luc St-Germain

 

Déjà tant de commentaires pertinents... quoi rajouter?

Cette initiative est une preuve de plus que les situations exceptionnelles font surgir des initiatives exceptionnelles. Merci à Irène et Paule de contribuer ainsi à la réflexion et à l'action.

André Normandeau

 

Andrée Hétu

 

Pour une société à l’écoute des besoins de ses personnes aînées. Vieillir chez moi, c’est rassurant!

Micheline Maillé

 

À la lumière de tout ce qui précède, vieillir chez soi c’est une question de gros bon sens, d’autant plus que c’est avantageux financièrement pour l’état. Alors qu’est-ce que les gouvernements attendent pour privilégier cette voie.

Jean-Yves Couture

 

En premier lieu, merci pour cette démarche. Que de questionnements durant cette période "covidienne"... Pas encore pour moi, mais pour mes parents. Je dis "pas encore pour moi", mais en même temps, c'est comme si on avait eu un "wake up call" sur l'importance d'avoir accès à une qualité de vie jusqu'au bout de cette dernière. D'avoir le pouvoir de choisir. En second lieu, travaillant au quotidien sur des démarches territoriales de développement des communautés, je crois profondément à la gestion locale des services de santé et communautaires. Et finalement, l'idée de donner le pouvoir aux gens de choisir en leur donnant les moyens, même si cette approche comporte également son lot de défis, me séduit grandement. Donc, pour toutes ces raisons, j'appui à 100% votre démarche et vous remercie encore de l'avoir initiée!

Julie Campeau

 

Oui. le plus de services possible accessibles facilement.  Il ne faudrait pas, par ailleurs que les personnes âgées aient à contacter de nombreuses personnes pour obtenir des services diversifiés.  Une personne pivot devrait coordonner les services offerts en fonction des besoins de la personne à domicile. 

Il faut éviter que les personnes âgées aient à agir comme un entrepreneur qui embauche divers spécialistes, avec toutes les préoccupations que cela implique: trouver les personnes disponibles, les contacter, les superviser etc...en plus de les payer, bien sûr.

MICHELINE BOIVIN

 

Quelle belle initiative citoyenne!

Je vais partager autour de moi, et faire circuler l'information.

merci beaucoup!

Claude Chamberland

 

Félicitations pour cette belle initiative. Nous avons 62 et 67 ans, nous sommes en forme mais on ne sait jamais quand tout s’écroule. Il faut se préparer. C’est sûr que c’est important pour nous de rester chez-soi le plus longtemps possible pour avoir une belle qualité de vie et être en sécurité. Merci.

Diane Genest et Lloyd Bartlett

 

Notre dignité ,notre liberté notre qualité de vie nous y avons droit

Merci

Monique et Lionel

 

Tout à fait d’accord.

Paul Lachapelle

 

J'ai perdu mon conjoint , il y a près de 3 ans, j'ai réalisé combien il a été  extrêmement difficile de réussir à faire inscrire son nom sur une liste  d'attende pour être soutenue à la maison...C'est inacceptable..

Un projet et des propositions de réalisation  qui raniment l'espoir ! Oui, c'est le moment de réorganiser notre système qui a fait ses preuves de NON-EFFICACITÉ  et de marque D'HUMANITÉ. Je supplie VOTRE GOUVERNEMENT qui ont le POUVOIR de modifier le système  d'être à l'écoute de ces personnes qui ont un vécu et une expérience de vie, ces personnes qui étaient jadis engagées et continuent d'y être dans  leur milieu . 

On attend tous les jours M. Legault  redire que nos aînés sont précieux dans notre société. C'est le temps, et sans qu'il en coûte un sou au système, d'écouter, nos ainés,  ceux et celles qui comme ces 2 dames se lèvent et proposent. Après, ce sera à vous ,les décideurs   d'enclencher  ce CHANGEMENT RADICAL.

J'ai 81 ans, je suis encore impliquée activement,comme bénévole, dans les CA de 3 organismes communautaires  de mon milieu. J'espère continuer de vieillir dans ma communauté et y mourir.. paisiblement. avec su soutien à la maison.

Lucie Sabourin

 

Virage ambulatoire dans les années 1995  au Québec.

Votre propos s'y rapproche.

On a tout perdu ...

Il serait important de comprendre quels enjeux ont fait que le maintien à domicile a complètement perdu la côte .

Infirmière à la retraite et ayant travaillé 40 ans à la Clinique Communautaire de Pointe St Charles , j'ai assisté impuissante au démantèlement de cette structure organisationnelle que vous réclamez avec tout mon appui.

Il faut comprendre pour éviter les mêmes écueils et mettre de l'avant des services adaptés à notre groupe d'âge et non l'inverse , on voit ce que ça donne  !

Merci pour l'investissement , on parle ici d'avenir !

Élaine Dansereau

 

Voilà une pertinente initiative dans la quête de LA solution pour respecter les aînés (ceux que nous sommes et ceux que nous deviendrons).  Les lieux que nous avons érigés en construisant nos vies et celles de nos proches demeurent encore le meilleur endroit pour couler des jours heureux en continuant d’être actif dans nos communautés.  Vieillir ne devrait en aucun cas être synonyme de déracinement.  Que les autorités prennent le tout en considération et NOUS associent activement ( où que nous nous trouvions sur le terrain) à ce chantier majeur.  La reconnaissance de ceux qui ont bâti le Québec jusqu’à ce jour vous sera acquise.  Merci à *vieillirchezmoi.org* pour l’initiative.    À suivre!

Pierre-Alain Manseau

 

Très intéressant votre document. Perspective à exploiter.

Madeleine Frtin

 

Vieillir peut avoir beaucoup de privilèges et d'expérience. Ça ne me dérange pas de vieillir mais quand viendra le jour et que je ne serai plus capable de me laver et d'aller à la toilette par moi même, j'espère que l'aide à mourir sera disponible.

Les conditions dans lesquelles les personnes âgées vivent dans la plus part des résidences et ou centres sont inhumaines. Il est temps que le personnel soignant soit reconnu à sa juste valeur et reçoive un salaire décent.

Pauline Villeneuve

 

Situation pandémique qui fait renaître une réflexion sur le lieu de vie 🤔 Maître chez nous ?? Hum...

F. Clermont

 

Oui, je veux vieillir chez moi!

Continuer à m’occuper de mes fleurs.

Prendre des marches , être autonome.

Avec ce beau programme que vous proposez, c’est réalisable!

Félicitations pour votre belle initiative

Gougeon Fernande

28 mai

Oui, je veux vieillir chez-moi et obtenir les services requis par le gouvernement.

Fleurette Nadeau

Très bonne démarche!  Nous vous appuyons tout à fait!

Louise et Freddy

 

Gaston Ouellette

 

Margot Beliveau

 

je viens d'écrire un long commentaire. Il est disparu. 

Félicitations pour cette belle initiative

Janine Gagnon Corbeil, psychologue et octogénaire

 

Je suis en accord avec tout ce que vous préconisez.  Je veux rester chez moi le plus longtemps possible et demander de l'aide quand j'en aurai besoin.

Mariette Munger

 

je suis chez moi à 84 ans , j'espère y rester encore, c'est le meilleur lieu pour vieillir en santé……..physique et mentale

ma maison depuis plus de 50 ans!!!!!

merci de vous occuper des ainés.

lise cote Dion

 

Je suis Tout à fait d’accord avec vous, je veux vieillir chez-moi autant pour ma santé mentale et physique.

ClaudetteLagacé

 

Oui, à la condition que nous puissions vivre près de notre famille et à un endroit où les services sont tout près. Au dèpart. Il nous faut parfois déménager.

Lise Gratton

 

Félicitation à vous deux et je suis entièrement d’accord avec  toutes vos idées pour nous aider à demeurer et à vieillir dans notre chez nous. Oui l’aide à domicile mais un vrai service à domicile bien structuré avec un grand nombre de personnel. À suivre......encore belle initiative...

Chantal Bérubé

 

Je viens de lire votre beau travail. Je suis d’accord “en principe”.

Évidemment il y a toujours des exceptions, comme une personne célibataire souffrant d’alzheimer, une personne seule, mal logée et pauvre, etc. Ces personnes doivent être encadrées et sous surveillance constante.

Lorsque l’on regarde les offres du premier ministre aux préposés des résidences pour leur donner 21 $ l’heure en comparaison de 13,50 $ l’heure, à domicile je pense que ces personnes demanderons une augmentation à leur tour. (voir l’article de Brigitte Breton du Soleil; Déshabiller Pierre pour habiller Paul.) Ce ne sera peut-être plus une si grande économie

Félicitations encore pour votre belle initiative et j’espère qu’elle sera bien considérée par les gens en autorité.

Je n’aspire qu’à vieillir chez moi au bord de l’eau.

Françoise de Léséleuc

 

À la relecture de ce projet , qui met bien en évidence votre préoccupation des services et soins à bonifier pour les aînés, j’ajoute que je suis interpellée par la qualité de la présentation. Tout est bien structuré et votre démarche dénote bien le sérieux d’un tel projet! 

Bravo et succès pour la suite ! Soyez assurée de ma participation!

Daniele Ouellet

 

C'est bien vrais. C'est temps pour un changement positive.

Denise Venne

 

Line Ranger

 

Belle initiative, je souhaite que votre cri du cœur sera entendu et rapidement. Il est impératif que la direction proposée dans votre document sois mise de l'avant  dans un délai relativement court. Bravo à vous deux!

Andrée Lafontaine

 

Un ami atteint d'Alzheimer est toujours à domicile grâce au soutien d'un organisme local, de son épouse, d'une amie et de moi et mon épouse. Nous avons vu la différence entre son état habituel et son état après seulement deux semaines en maison d'hébergement temporaire (pour permettre à son épouse de faire un voyage). Ce type de milieu ne peut remplacer la stimulation continue des proches et amis et la familiarité du domicile, malgré toute la bonne volonté.

Il en va de même pour les personnes âgées: l'hébergement ailleurs qu'au domicile réduit la santé, le bien-être et l'intérêt pour la vie.

Jamais je ne voudrais déménager volontairement dans un CHSLD. Mais un peu d'aide à la maison serait plus économique et pour moi, et pour l'état.

De grâce, faisons mieux qu'auparavant; c'est le temps de modifier les choses.

Michel Blais

 

Avec de la bonne volonté politique et le coeur à la bonne place ,tout est possible.

Ghislaine venne  et cloutier Richard

 

Vivre dans certains CHSLD ou dans certains RI, c’est risquer de voir certains de nos besoins fondamentaux non comblés. La situation n’est pas la même partout et les causes des lacunes graves observées peuvent être diverses et pas toujours imputables au personnel soignant. Cependant, la crise que nous traversons nous permet de constater qu’au moins trois besoins fondamentaux ne sont pas satisfaits dans le système actuel : besoins physiologiques, besoin de sécurité physique et psychologique, besoin d’affection et d’amour. On sait que ne pas bien répondre à des besoins fondamentaux crée des torts graves et beaucoup de souffrance surtout chez les personnes vulnérables. Cela peut aller jusqu’au décès. Pour ma part, je crois que mes besoins fondamentaux seraient mieux comblés en continuant de vieillir chez moi, entouré de bons voisins, visité par mes enfants et petits-enfants, et pouvant compter lorsque nécessaire sur des services de santé à domicile. La plus belle Maison des Aînés, c’est chez moi!

Jacques Roy

 

Une démarche structurée et positive, empreinte d'une essentielle et inspirante humanité. Je souscris à cette démarche de vie de mesdames Désilets et Gervais, celle du droit de toute personne de vivre dignement et le plus longtemps possible dans son domicile.

Yvon-André Lacroix

 

D'accord avec cette demande. J'appuie.

François Laporte

 

Je trouve vos demandes réalistes et très intéressantes 

J'ai 74 ans et je traverse  une période de problèmes médicaux ( 2 fracture à la colonne vertébrale) en plus du confinement, qui nécessite beaucoup de support de mes amies/ami! Je ne peux conduire pour aller à tous les tests médicaux,  épicerie, autres courses en plus de 

D'avoir l'aide d'une  femme de ménage, 

Grace à mon réseau je n'ai pas eu à aller en centre de réadaptation! Ca fait depuis le début de confinement le 15 mars que j'ai cette aide et j'en aurai besoin aussi quand je devrai aller en physiothérapie, ostheopathie après la guérison de mes fractures! 

Je vois comment un bon réseau de support est important pour rester à domicile! 

Joanne Desrosiers

 

À 63 ans je suis encore jeune mais je vois les années passées si vite et depuis longtemps je me dit que j’aimerais vivre le plus longtemps possible à la maison. En espérant pouvoir avoir un support minimum pour assurer mon bien-être.

Gaëtan Giroux

 

Michel Giroux

 

David Marquis

 

C'est un cri du coeur que nous lançons.  Respecter notre demande, c'est respecter les gens.

Renée Chabot

 

Jean-François Giroux

27 mai

J'ai 89 ans, je suis en pleine forme, je participe activement à sept comités intéressants: l'AFÉAS locale, l'accueil à une famille de réfugiés irakiens, le Comité régional de lutte à la pauvreté, une friperie sociale, la paroisse, la campagne cartes de voeux d'Amnistie internationale et l'alphabétisation des adultes. Je désire continuer de vieillir chez-moi. Ma mère l'a fait jusqu'à 99 ans et demie, et en forme jusqu'à la fin, alors j'ai de l'avenir!! Avec des services adéquats, c'est sûr que c'est possible!

Aline Dupaul

Pour aucune considération, mon conjoint 87 ans et moi 77 ans ne voulons vivre en CHSLD ou autres organismes de ce genre. Nous voulons vivre ensemble chez nous.

Lemire, Louise​

C'est avec conviction que j'appuie les pistes d'action proposées par Irène Désilets et Pauline Gervais en regard du soutien au maintien à domicile des personnes âgées J'ose espérer que notre gouvernement, dans ses prises de conscience et résolutions actuelles, saura leur donner priorité. Merci !

Francine Campeau

Je suis entièrement d’accord avec ce projet.

Ghislaine Harvey

 

lucbeliveau

 

Envisager la possibilité de vieillir chez-soi avec l’aide et les soins requis, c’est la plus belle sécurité pour nous permettre d’ajouter des années à notre âge sans préoccupations. La pandémie que nous vivons nous a fait connaître un côté sombre des résidences et CHSLD. Puissions-nous rêver à des temps meilleurs pour nous personnes âgées et les autres à venir. Quel beau projet. Tous nous vieillissons et ces hommes et ces femmes qui formez notre gouvernement, votre tour viendra, comment voudrez-vous vivre cette étape?

France

 

Bravo à ces dames qui relancent  ce vieux projet de soins à domicile.

Nous les appuyons fortement leur demande.

Simone Leclerc et Jean-Paul Boulet

 

Bravo pour votre initiative, je ne peux que vous encourager! J'ai la chance d'avoir ma mère encore autonome dans un RPA, comme je suis heureuse qu'elle n'ait pas été dans un CHSLD!

Marianne Wilhelmy

 

Je souscrit à cette démarche à 100%! Voici une proposition de grande actualité, plus que pertinente... j’ajouterais aux enjeux énoncés que c’est avec une connaissance fouillée de l’environnement des aînés et de leur accès aux services dont ils et elles ont besoin qui favorisera un vieillissement à domicile: il faut un plan complet impliquant les acteurs de toute la société pour réintégrer les aînés à leur communauté ...

Marie leclerc

 

Moi je veut vieillir et mourir chez nous.

Lisette Leclerc

 

Une démocratie ne peut véritablement revendiquer ce titre que si elle accorde une égalité d'importance à tous ses citoyens.  Lorsque Couillard et Barrette ont présenté un bilan très alléchant pour l'"establissment" capitaliste, ils ont par la même occasion confirmé l'inégalité des citoyens qu'ils prétendaient néanmoins défendre en toute équité.  Pour assurer des surplus budgétaires, il faillait sacrifier les plus vulnérables et c'est ce qu'ils ont fait avec beaucoup de condescendance.  Ironie du sort, n'originaient-ils pas d'un ordre professionnel médical sensé sauvegarder l'intérêt public?

Jean-Marie Duval

 

Nous vous remercions de cette initiative si vitale pour notre société. Nous approuvons votre démarche, suggestions et arguments.

Marie et Gonzalo Reyes

 

Merci pour votre initiative. Je suis entièrement d'accord avec vos propos et demandes. Bien sûr la réalité des CHSLD pendant la présente crise nous a vraiment fait prendre conscience de notre grande négligence des soins pour personnes âgées. On doit s'indigner, on doit agir. Mes parents sont décédés chez eux, papa avait sa conjointe avec lui et  maman avait ses enfants pour l'accompagner jusqu'à sa mort. Bien sûr je souhaite à tous ceux qui comme moi le désirent, de finir notre vie chez soi, avec des gens qui nous aiment. Pour cela, il faudra aussi assouplir la loi entourant le droit à mourir dans la dignité, quand on désirera partir.  On doit exiger que notre gouvernement y travaille. Merci.

Sylvie, Daigneault

 

Vieillir chez soi, oui. Mais à condition que les services à domicile soient bien organisés pour éviter que ce soit les proches aidantes (c'est presque toujours des femmes) qui supportent cette façon de faire.

Gérard Perron

 

Nous félicitons et remercions  celles qui veulent bien prendre en charge ce vieux dossier de soins à domicile.

Qu’il soit actualisé enfin !

Simone Leclerc et Jean-Paul Boulet

 

C'est une idée très intéressante et revalorisante pour toutes ces personnes, dont nous sommes, qui ont découvert tout à coup qu'elles étaient vieilles selon la Santé publique. Ce projet ouvre l'espoir de redevenir jeunes comme nous l'étions avant le pandémie! Il est plus facile de dire "maison" que "CHSLD"!

Serge Malouin

 

Comme c’est important de pouvoir vieillir sereinement chez soi près des nôtres.Alors il serait  important de favoriser les soins à domicile quand nous en aurons besoin et éviter d’encombrer les CHSLD.qui serviront à une clientèle plus malade.

Nous en prenons conscience depuis ce printemps 2020 ,de la fragilité de nos services de santé.

Jean-Marc et Jeannine Durand

 

Félicitations et merci à ceux et celles qui entreprennent de mener à bien ce dossier.  

Nous espérons qu’enfin un tel programme de soins à domicile soit  institué.

Simone Leclerc et Jean-Paul boulet

 

Je suis parfaitement d'accord avec le cri du coeur ci-dessus, et j'espère surtout que le gouvernement prendra des mesures concrètes pour assurer les soins à domicile pour les personnes âgées et les personnes vulnérables, comme celles qui vivent avec des handicaps physiques ou mentaux..

Renée Bourgeois

 

Oui je veux vieillir chez moi dans la dignité, entourée de mes. Arbres, fleurs, jardins et avec un accès à des services de soutien à domicile.

Claire lebeau

 

Très beau projet de société.Je crois vraiment que des soins à domicile plus adéquats feraient une énorme différence dans la vie des personnes âgées et leurs familles.

Marie Béliveau.ts

 

Effectivement, il faut privilégier le soutien à domicile et ce, à tout prix!  Aujourd’hui, nous sommes tous en possession de nos facultés cognitives et autres.  Mais si l’on perdait l’une ou plusieurs de nos facultés, il nous faudrait déménager dans un centre adapté à nos besoins.  À mon avis, c’est là que réside actuellement le plus grand défi... pour les gouvernements!

Andrée Jourdain

  

Jacinthe Béliveau,  Victoriaville

 

Vaut mieux vivre vieux et en santé que démuni et en CHSLD!

CelineTourigny

 

Claude Gervais

 

Tous ces constats et ces recommandations sont fondamentaux la crise de la Corvid19 le met en évidence.  Il y a une autre dimension du bien vieillir que je veux souligner: l'implication dans le monde du travail. En  offrant des conditions appropriées il faut le  valoriser et le faciliter pour ceux qui le désirent. Le travail est excellent pour la forme physique et pour le maintien des fonctions cognitives. Mais il faut par dessus tout cesser d'infantiliser les personnes âgées en santé comme si à l'âge de 80 ans elles avaient soudain perdu toute capacité de décider et de gérer leur vie. 

Une autre recommandation me semble importante. Je ne pense pas qu'il faille valoriser les consultations médicales à distance. La crise actuelle a favorisé ce type de consultation et je pense que les médecins vont sauter à pieds joint dans ce genre de pratique. Ce qu'il faut exiger - pour ceux qui peuvent difficilement se déplacer - c'est un suivi à domicile par des infirmières praticiennes.

Monique Jeanmart

 

Oui svp, vieillir chez moi.

Monique Rouleau

 

Étant à l'aube d’être une septuagénaire, je vois mon vieillissement chez moi entouré des miens et s'il survenait une perte d’autonomie j’aimerais pouvoir ajouter des services à la carte et demeurer au centre des décisions qui me concernent.

Murielle Dépault

 

Présentement, avec ce que vit le Québec avec la COVID-19 surtout pour les personnes âgées, il est temps de mettre en oeuvre une autre manière ou une autre stratégie plus humaine de prendre soin de nos aînés. Ce qui est présenté dans le texte ci-haut est un modèle qui fera une grande différence pour le bien de toutes ces personnes au prises avec ces conditions de vie néfaste pour leur santé physique et mentale. J'espère que notre gouvernement  fera tout pour changer le système actuel. Il est primordial de ne pas couper dans les services de santé pour les personnes âgées et j'ajouterais dans l'éducation également

Benoit Bégin

 

La pandémie actuelle nous remet en plein visage ce que nous évitions soigneusement de regarder de face jour après jour... malheureusement notre avenir n’est pas une loterie car de façon certaine un jour ce sera notre tour. De façon bien égoïste mais pour toutes les personnes de nos âges aussi, il faut améliorer et rendre plus qu’acceptable le tableau qui nous est mis sous le nez depuis quelques mois. Dans quelles circonstances nos propres parents, peut-être même un certains nombre d’amies et d’amis sont-ils ou sont-elles partis-ies? Espérons-nous un meilleur sort? Pour nous, l’avenir se joue maintenant. Déplorons le passé, mais surtout, préparons notre avenir. Vieillir chez-moi, pour moi, c’est gagnant!

Marc Tourigny

 

Je suis entièrement d'accord avec les q.q.pistes soumises à notre gouvernement,j'ai toujours été en faveur  des soins à domicile pour les personnes

âgées dont je fait parti,on n'est jamais aussi bien que chez soi,J'adhère  absolument à ce cri du coeur`"permettez nous de vieillir chez nous dans notre communauté," et de voir nos amies et amis,notre famille,de rester libres tout en ayant les soins nécessaires selon notre état et surtout de ne plus être INFANTILISÉES!Merçi à Pauline Gervais,et Irène Desilets pour la création de ce mouvement citoyen pour ce changement radical dans l'offre de services aux personnes âgées.

Jeanine Boumandil,

 

Tout à fait d'accord. Merci pour cette initiative pleine de vie!

Louise Forest

 

Vieillir chez soi en ayant l’autonomie de la prise de décision, le respect de nos choix et attentes, c’est du bonheur et de la reconnaissance à partager!

Merci !

Jeannette Malo

 

Il est essentiel de revoir l’offre de services aux personnes âgées. Un changement radical est essentiel parce que je veux continuer de participer à la vie de ma communauté et de maintenir mon autonomie. Je rêve de pouvoir avoir accès à des services de maintien à domicile comme ceux reçus par le père d’amis français qui est resté chez lui 10 ans càd jusqu’à son décès malgré un ACV qui l’avait laissé très handicapé.

Louise Brassard

Bien d'accord avec ce projet.  Si nous avons un p'tit coup de pouce des gouvernements, des professionnels de la santé et des aidants naturels je crois que nous aurons une vieillesse beaucoup plus heureuse et plus épanouie à notre domicile.

Lise Guay

 

Aux responsables politiques québécois

J'attends de vous mesdames et messieurs que vous ayez maintenant immédiatement le courage politique d'affronter le puissant lobby médical et pharmaceutique pour réserver et surtout protéger des sommes d'argent nécessaires pour le maintien à domicile des personnes en besoin le demandant point à la ligne.

Allez un peu de courage que vous prédécesseurs n'ont finalement jamais eu.

Bernard Couture

 

Claude Couture

 

Je suis complètement d’accord à ce que les services à domicile soient mieux structurés et que des services de prévention soient instaurés pour les personnes âgées de plus de 70 ans qui pourraient être référées par leur médecin de famille et inscrits dans un registre pour avoir un suivi de leur état de santé.

Michel Lapointe

 

Vieillir et mourir à la maison, c'est un concept qui existe dans d'autres pays. Pourquoi pas au Québec? Nous sommes entièrement d'accord avec votre démarche. Bravo pour cette initiative.

Nicole Vial et André Nadeau

 

Germain Belanger

 

Tellement d accord avec Irène et à Pauline , Pouvoir  vivre longtemps à la maison, merveilleux, avec ce que l on voit qui se passe dans les CHSLD 

Ça fait peur.

Ce serait bien d avoir les rendez-vous par  téléphone avec notre médecin Ou même FaceTime , avoir l aide du CLSC en cas de besoin  ,l aide au ménage , continuez de mettre en place le réseau nécessaire ..Sera  juste un gros bravo !

Luce Fortin

 

Le gouvernement a tout l’argent nécessaire pour investir dans les soins à domicile. C’est une question de choix .

Je préfère payer des impôts et des taxes pour contribuer au bien-être des personnes plutôt qu’aux grandes compagnies .

Il y a aussi trop d’argent gaspillé dans la bureaucratie.

J’espère que nos dirigeants investiront notre argent où il y a de vrais besoins.

Jacinthe Couture

 

Merci à vous deux pour cette initiative que j’appuie complètement. Elle ravive mon espérance que le Québec se décide enfin à mettre en place une organisation de services de soutien à domicile digne de ce nom. Qu’après tant d’années nous devions encore revendiquer ce qui a été démontré depuis belle lurette et qui tombe sous le sens commun: que les soins et l’aide à domicile sont la clé pour maintenir l’autonomie et la qualité de vie des personnes vieillissantes. Je suis indignée par le piètre état de notre système de santé et par l’incapacité de ce système à s’investir dans des mesures préventives.

Nina Pelletier

 

Je souhaite que mon nom apparaisse en tant que signataire d'un projet de société qui favorise le maintient à domicile pour ceux et celles dont les conditions physique et de santé le permettent, et ce, avec l'aide et les ressources adéquates.

Josee Courtemanche

 

Entiérement d’accord, on a souvent constaté le bien ressenti par les personnes  en perte d’autonomie,d’être entourées de visages connus

donc, si on les garde dans des endroits plus petits, le sentiment de sécurité devrait s’accroître et leur bien-être en même temps.

louise Côté

 

Je suis tellement d'accord pour qu'on améliore les services de soins à domicile afin que nos aînés et nous, plus tard, puissions vieillir à la maison dans un environnement familier et rempli de souvenirs plutôt que dans un environnement impersonnel et disons-le déprimant. 

Merci et bonne chance pour votre beau projet!

Sandrine Abbondioli

 

Superbe initiative.

Il faut espérer que nos dirigeants passeront à l’action. Encore BRAVO pour votre démarche.

Marcel Gagnon

 

Vieillir chez soi, c'est faire le choix de mener une vie active, de conserver le contrôle sur son quotidien, de préserver son autonomie. La pandémie démontrera sûrement que les personnes âgées qui ont traversé cet épisode sont celles qui l'ont vécu chez soi. 

Une meilleure desserte de soins à domicile devrait être une priorité gouvernementale et pour cela, il serait opportun de faire en sorte que les emplois requis pour en assurer la mise en oeuvre ne soient pas considérés comme du cheap labor!

Lucie Dionne

 

Je veux vieillir et mourir chez moi avec de l'aide.

Sylvie De Bellefeuille

Si vous souhaitez laisser un commentaire, vous pouvez le faire ici.

©2020 Vieillir chez moi, c’est gagnant !