Vos commentaires et appuis (suite)

2 juin

 

Convid 19 ou non, aussi longtemps que nous puissions jouir d'une autonomie nous permettons de vivre chez nous, continuons le faire. Félicitations pour votre initiative.

Paul A Delaney, Iles de la Madeleine

 

Pouvoir vieillir  chez soi, avec, en appui, des consultations médicales à distance ( lorsque c’est possible) et des soins à domicile, ce serait vraiment une belle solution.

Marie-José des Rivières

Bravo pour cette belle initiative.

Je vais transmettre votre site Vieillir chez moi à toutes les personnes de plus ou moins  70 ans que je connais.

Je suis tout à fait d'accord avec votre cri du coeur et surtout  aux pistes que vous suggérez à notre gouvernement.

Vieillissons mieux, vieillissions chez nous, entouré de notre famille, de nos amis et de notre communauté.

France Malouin

C'est notre plus grand souhait à moi et mon conjoint,  de pouvoir demeurer à domicile et recevoir les soins nécessaires lorsque nous serons en perte d'autonomie. De pouvoir demeurer dans notre environnement tout en le rendant plus sécuritaire serait une façon de préserver le plus longtemps possible notre autonomie et notre dignité.  Merci à tous ceux qui travaillent sur ce projet et qui se soucient des personnes en perte d'autonomie.

Diane Tardif

 

Je suis d'accord avec l'essentiel de ces constats et propositions. Le soutien à l'autonomie et aux soins des personnes âgées doit être revu de fond en comble de manière à redonner toute la dignité qu'elles méritent.

Carmen Robertson

 

Jean-Philippe Nadeau

 

J'appuie fortement ce mouvement.

Je réitère leur souhait: 

Vieillir chez moi, c’est avantageux pour tout le monde !

Colette Gendorn

 

Suzy Corriveau

 

J ai partagé votre document

Et je l'ai tweeter 

Agir sur le soutien a domicile doit devenir une vraie priorité  Avec investissements massifs et avec un plan Bien ficelé

Michèle Laverdure

 

J'appuie entièrement cette proposition et je demande au Ministère de la santé de travailler dans ce sens. Bien à vous,

caroline roger

 

Jean-Pierre Nadeau

 

Retrouver le bon sens des années 60 soit garder les personnes âgées chez elles, ne pas les déraciner, retrouver la dignité, alléger les dépenses de santé, créer de l'emploi, faire du Québec une société responsable et fière de ses ainés, fière d'en prendre soin, encourager le transgénérationnel, voilà de bonnes et justes raisons pour le maintien à domicile des personnes âgées.

Élisabeth Lavigueur

 

Je vous appuie à 200%. Excellente idée!!! Oublions les maisons des aînés et gardons nos aînés dans leur propre maison.

Jacques Nadeau

 

​Je suis entièrement en accord avec le principe de viellir chez soi.

Bernard Robaire

 

En Allemagne, on paye les membres de la famille pour prendre soin de leurs ainés. Quelle idée géniale! La fille ou le fils de la personne agée peut décider de prendre sa retraite plus tot pour rester avec maman ou papa. Ca donne une qualité meilleure pour tous.

Clara Cléroux

 

Je remercie Mmes Gervais et Desilets de cette très importante initiative pour assurer que les personnes dites "âgées" puissent choisir le déroulement de leurs dernières années de vie... ce qui devrait être une évidence.  La recherche récente offre une panoplie de moyens et de services à domicile pour compenser les pertes éventuelles. Les événements récents ont très clairement mis en évidence le non sens de la solution "CHSLD" ou "Résidences" pour la majorité des personnes.  Il faudra encore le clamer haut et fort pour que nos gouvernements prennent une position claire et favorable à sa population vieillissante.

Hélène Payette

 

Mon épouse & moi souhaitons  souhaitons ardemment  de poursuivre  à vivre dans notre demeure tant que notre santé le permettra. Par conséquent nous approuvons le document  ci-hautmentionné

Jean-Marc Laroche

 

Comment ne pas être pleinement en accord avec ce programme de soins à domicile plus centré sur l’humain et ses besoins?

Notre société doit se donner les moyens de maintenir les vieux chez eux tant que cela est possible!

Merci aux deux initiatrices de ce projet bien articulé, elles sont des visionnaires éclairées!

Je signe cette pétition dans l’enthousiasme et la joie !

Michel DuBois

 

Je souhaites profondément vieillir chez moi et d’avoir la possibilité de recevoir les soins, si le besoin se manifeste! Je suis heureuse et bien chez moi. Merci de bien vouloir réfléchir à la possibilité de nous permettre de vieillir chez nous! Merci aussi pour tout ce que vous faites déjà pour nous, les aînés!

Diane Langlais

 

Nous sommes totalement en accord avec cette démarche. C'est une formule gagnante pour tous tant au niveau financier que sociétal. Nous voulons tous et toutes vieillir et mourir auprès de nos proches.

Lorraine Malouin et Michel Vermette

 

Je vous félicite pour cette initiative. Je ne peux pas m’imaginer vivre dans un lieu que je n’aurai peut-être pas choisi jusqu’à la fin de mon existence. Je souhaite poursuivre mes activités le plus longtemps possible, jardiner, recevoir ma famille ou mes amis le week-end à la maison, avoir un chien ou un chat pour me tenir compagnie, sortir et entrer à l’heure que je veux, décider de mon menu... Bref, je souhaite que des services de maintien à domicile soient mis en place afin que je puisse vieillir à la maison et rester libre de mes choix.

Sylvie de Lafontaine

 

Je trouve cet article très intéressant et j’espère que vous allez avoir beaucoup de support!

Lombart D.

 

Absolument d'accord. Cela fait si longtemps que des dossiers sont montés en ce sens, avec les résultats que l'on observe, hélas. Cette terrible pandémie pourra-t-elle avoir au moins un effet positif, celui d'enfin passer des multiples rapports à l'action ? On se le souhaite collectivement.

Michèle Vigeoz

 

Belle initiative, bien articulée et qui reflète un consensus dans la population: rester dignement le plus longtemps possible dans son chez soi. J'ajouterai à l'argumentaire que l'acte des soignants n'en sera que plus humain et psychologiquement facilité. Le moment est donc propice pour faire avancer ce dossier avec un PM qui a vécu des heures difficiles et voudra sans doute améliorer le système. Poursuivez en impliquant aussi les médias.  Merci à vous deux.

Alexandre Navarre

 

Merci aux initiatrices.  En effet, vieillir où on le désire doit être la façon normale de continuer à vivre pleinement.

Colette Provost

 

C'est une question de respect de la personne et du rôle que nous souhaitons voir jouer par nos gouvernements.

Sonya Charest

 

Bonjour mesdames,

C'est avec beaucoup d'intérêt que nous découvrons votre site. Nous sommes tout à fait d'accord avec vous que la meilleure façon de vieillir est de rester chez soi, dans son intimité et entouré des siens.

Nous aimerions vous inscrire sur notre liste d'envoi. Pourrions-nous avoir une adresse courriel pour vous rejoindre.

Bravo et merci!

Lise Henry

Responsable des services aux membres, AQDR Rosemont, 438-501-9955

 

Je suis une fervente partisane du maintien à domicile des personnes vieillissantes pour toutes les raisons si bien présentées par les promotrices mme Gervais et Désilets. Je fais suivre à mon réseau de personnes âgées et sages.

Michèle Desrochers

1er juin

Chère  Pauline, chère Irène, merci

Merci de traduire la détresse et la honte que je vis actuellement.

Biensûr , comme médecin œuvrant en réadaptation en gériatrie depuis plus de 25 ans en plus du CHSLD , je rêve depuis longtemps d’un nouveau milieu de vie pour les personnes âgées à qui on a littéralement volé leur reste d’autonomie, d’autodétermination et leur identité comme individus à part entière. Ce n’est pas un phénomène nouveau pourtant, le Québec a bâti un modèle de services et d’hébergement institutionnel depuis une vingtaine d’années, abandonnant « les vieux » dans un ailleurs où on les avait oubliés jusqu’à ce que la COVID ne nous les remémore durement.

Pourtant vivre dans sa maison avec les siens, quoi de plus normal et rassurant!

Certes, certaines personnes , avec le vieillissement et les pertes cognitives, demandent plus de surveillance, certains autres demandent plus de soins à la personne et les CLSC et COOP n’ont de choix que d’être extrêmement rigides dans leurs offres faute de manquer de ressources financières et humaines.

Les aidants deviennent alors épuisés et crient à l’aide ... les résidences privées restent leur seule porte de secours, mais à quel prix? Une chambrette dans souvent des milieux ressemblant plus à un bébé CHSLD, qui chargent à la carte tous les services donnés, tant pis pour Mr C qui a besoin de faire ajuster ses prothèses auditives à tous les jours, tant pis pour MMe B qui malheureusement atteinte à la fois de glaucome et de dégénérescence maculaire doit recevoir ses gouttes dans les yeux quatre fois par jour, ils ont tous deux droit à une ‘prime’ supplémentaire pour des soins de base.

Les moins nantis, eux, se retrouvent dans des endroits où on n’enverrait pas nos  propres parents...où le personnel est quasi absent, étant sous payé ou en burn-out. Et pour les SMAF de 10 et plus, la chance d’aller en CHSLD, véritable mouroir ou s’alignent les chaises roulantes des patients aux yeux soit vides, soit suppliants, souvent calmés artificiellement... quelle détresse! 

Pourtant des solutions sont possibles, OUI offrir davantage d’argent pour permettre aux gens de rester le plus longtemps possible chez eux, et pour les autres, ces patients qui malgré eux perdent la notion du temps, des nouveaux milieux de vie mais comme à la maison où ils continueront leur vie, où ils continueraient à aider à la cuisine ou au lavage, au rythme des hauts et bas de la maladie, au rythme des saisons, sans perdre leur essence propre, tout en continuant à rire, à parler des temps anciens et à vivre avec l’aide d’une communauté. Voilà le changement que je souhaite, permettez Mr Legault et Mme Blais des nouveautés, des projets pilotes issus de la communauté car c’est la communauté qui se connaît davantage.Merci

Paule royer

 

Avec cette pandémie, le maintien à domicile s'annonce de plus en plus, le secteur à développer. Et vite! Un dossier qui traîne depuis des lustres. Je vis chez  moi avec des services du CLSC et d'une entreprise d'économie sociale Amélys. Et des préposées sous-payées: des femmes. Je me sens menacée du fait avoir besoin plus d'aide et qu'il est difficile de répondre  mes besoins comme des heures qui ne me conviennent pas. J'ai 83 ans, suis une ex-intervenante et je suis encore une citoyenne active.

Pierrette Laperle, membre du c.a. d'Amélys et de l'ARTM.

 

Merci à vous deux pour cette initiative. 

Il faut que cela change.

Donnez plus de services aux aînés afin qu'ils puissent vieillir dans leur environnement et

aussi donnez du soutien pour les proches aidants.

Lucie St-Pierre

 

En tant que proche aidante, je peux témoigner de l’aspect inestimable des soins à domicile pour assurer la sécurité de mes proches et ma paix d’esprit. Le soutien d’une équipe fait tout la différence en termes de qualité de vie. Vieillir chez soi devrait être considéré comme un droit. Il s’agit de respecter les besoins et les intérêts de chaque personne en perte d’autonomie. J’espère vivement que notre société saura se doter de ressources adaptées, fiables et disponibles à tous afin de favoriser le maintien à domicile. C’est un choix logique, respectueux, sécuritaire et même économique!

Roxane Fortier

 

Je suis d'accord avec Vieillir chez moi, c'est gagant !

Gisèle St-Jean Roberge

 

J’endosse ces demandes à 100%. J’espère qu’on ne se remettra pas à faire des consultations sur le sujet. Il est nėcessaire et même urgent de passer à l’action.

Gisèle Chauret Brulė

 

Je suis complètement en accord avec cette initiative ça reviendrait moins cher et une meilleure qualité de vie au bout du compte

Dominique Lombart

 

Très pertinent! Complètement en accord avec vos propositions.

Bravo et merci!

Joanne Dumas

 

Nous partageons cette approche gagnant gagnant, en améliorant la qualité de vie des aînés en restant dans le milieu de vie qu'ils ont choisi avec une aide moindre, mais surtout appropriée aux besoins spécifiques.

Boistault Louis et Major Andrée

 

ROGER TOUSIGNANT

 

Bien d’accord

Francine Chenevert

 

Entièrement d’accord avec cette démarche

Lucien Chenevert

 

Etant une infirmiere a la retraite j'ai vecu le desarrois des personnes en phase terminale qui ont besoin de se sentir entourees de leurs  proches.Ce dernier geste d'amour devrait etre respecte sans conditions. Tous mes patients avaient la meme requete : mourrir a la maison . Le soutient de leurs proches est essentiels .

Ncole Mcrae

 

Exactement ce que je pense 🤔 je ne veux jamais aller en chsld, gardons les gens chez eux avec des soins à domicile ainsi ils vivront heureux plus longtemps et meilleur esprit mental et physique.

Linda Lavoie

 

Moi je m’occupe de ma Mère en résidence subventionne et elle s’ennuie beaucoup et trouve ça très difficile.elle a 90 ans

Je m’occupe aussi de une Tante qui n’a pas d’enfant dans une résidence privé elle trouve ça très difficile elle a 95 ans

Elle sont assez autonome mais ne voit pas beaucoup les deux .

Moi j’ai 66 ans j’espère demeurer chez moi le plus possible!

SUZANNE Charest
 

31 mai

Vieillir à la maison! Bien d’accord! Assurer le maintien à domicile est primordial pour la génération des baby boomers et les suivantes.

Les CHSLD auront toujours une clientèle cible, selon le nombres d’heures soin requis, mais avant d’en arriver là, restons à notre domicile avec de l’aide. Tout cela est possible, j’ai confiance à notre gouvernement pour remettre les valeurs aux bons endroits!

J’approuve votre démarche!

France Lemieux

 

En temps qu'ancienne infirmiere de soins intensifs,je suis completement en accord avec cette idee.Je me suis toujours dit que jamais je ne consentrais  a finir mes jours dans un CHLSD ou on te traite comme des enfants. Souper a 1600, puis rien jusqu'au lendemain ..Moi je suis habituee de souper  entr 1730-1830 J'aime mieux mourir chez moi meme si je suis seule  Le système actuel est fait en  fonction des employes et non des residents.  Bravo a vous deux pour cette initiative

Monique

 

Normand  vaillancourt

 

Dedeurwaerder  Frédérique

 

Ç est plus sûre chez soi

Turcotte Michelle

 

Pleinement d'accord !

Francine Piché

 

Bravo pour ce texte très sensible et pertinent! Oui, permettre aux personnes âgées, pour qui c'est possible avec de l'aide appropriée, de vieillir chez eux, dans leur environnement social, relationnel et culturel et à ceux qui les entourent de profiter de leur précieuse expérience. Pour des exemples parlants de " vieux " qui ont contribué un apport irremplaçable à notre société, et ce à un âge avancé, voir les noms mentionnés par Janine Gagnon Corbeil dans son excellent texte « Les vieux que nous sommes… »

Josette Garon, psychanalyste

 

Très belle initiative.

D’accord à 100%.

Robert Inkel

 

Marc Blouin

 

Felicitations a vous deux, tres belle initiative et j'ose esperer que le gouvernement va reagir positivement.

Personnellement, j'ai deux filles et ells habitant hors Quebec et je desire vieillir dans ma Provine natale et surtout pas finir mes jours dans un CHLD.

Donc bonne chance et bon success dans votre demarche.

Yvan Poulin

 

en parfait accord avec cette pétition

Pierre Blouin

 

Je suis à100% pour vieillir à la maison.

De l’autommne 2018 au printemps 2020 mon mari et moi avons reçu des traitements de chimiothérapie et radio.Nous avons 80  et 82.

Dieu merci que nous étions dans notre maison,Un de nos fils c’ est occupé de nous presque à plein temps.Un autre fils et sa femme nous ont préparé des repas .La plus vieille de nos petite fille nous a gâté de moi

E une façon.Tout nos enfants prenait de nos nouvelles régulièrement nous visitais.Ce qu’il nAurait pu faire si nous avions été dans un centre quelconque.Dans un centre pour personnes ágées nous ‘aurions pas passé au travers.Il y a eu des périodes oû c’etait Presque d’où 24/24.

Présentement mon mari a pu construire une serre et nous sommes capable de faire notre ordinaire,de cuisiner ,de jardiner.

Vivre dans notre maison entouré de nos enfants,petits enfants de nos amies,et de nos voisins qui nous entouré d’amour d’encouragements de bons petits plats de services de toutes sortesNous presque des miraculés .Voila ce que cela donne ivre chez soi.

 Vivre chez soi.c’est vraiment gagnant

Laurette Roy

 

Pauline, Irène mes hommages.

Il ya possiblement une trentaine d'année. 

je suis  devenue toute chose d'avoir entendu 

pour la première fois ce qu'aujourd'hui

vous encouragées de la belle façon.

A chaque élection mon coeur battait

fort pour le vaillant député qui voulait 

se faire élire prônait et ceci dans le

délire et en toute sincérité <Le vieillir chez-soi>

Merci! Merci! Merci!

Bernard Louis Quidoz

 

Bravo! Vous reflétez exactement ce dont je rêve......Il ne faut surtout pas lâcher et revenir constamment à la charge. Merci à vous....

Tessier Murielle

 

Oui  je suis tout a fait d’accord avec votre demande . Et pourquoi ne pas commencer tout de suite  à favoriser l’aide à domicile .?

Remettre en ordre tous ces établissements vétustes  prendra certainement du temps. 

Pourquoi  alors ne pas proposer cette aide tout de suite à ceux qui sont sur liste d’attente  pour aller en maison de retraite et qui préféreraient  rester chez eux ?

Cette allocation  leur permettrait d’engager une aide soignante a un salaire digne de son travail , ou bien se procurer du matériel adéquat  à leur situation  (lit ou chaise) .

berthelot Lydie

Si vous souhaitez laisser un commentaire, vous pouvez le faire ici.

©2020 Vieillir chez moi, c’est gagnant !